Roman Bénédiction inattendue après le divorce chapitre Chapitre 2

Raymond toussota légèrement, jeta un coup d'œil à Christophe et dit avec un sourire malicieux:"Mme Ziegler, ah, non, Mme Livingstone, je suis désolé, je ne voulais pas vous mettre à la porte. Si vous êtes malheureuse, cherchez Christophe. Tout est de sa faute."

Julianna détourna enfin le regard d'Henri. Elle regarda d'abord Raymond, puis Christophe. Ce dernier haussa les sourcils et la regarda avec indifférence, les paupières légèrement baissées. Il était un peu provocateur et ne voulait pas du tout s'excuser.

Julianna lui jeta un coup d'œil sans émotion, puis détourna le regard avec désinvolture.

Raymond trouva cela agaçant et se frappa la bouche. Il s'attendait à ce qu'un beau spectacle se déroule sous ses yeux.

Puis Julianna regarda à nouveau Henri. "Si tu ne veux pas que Mme Johnson soit blessée, je te suggère de m'accorder quelques minutes. Je vous attendrai dehors."

Quoi qu'il en soit, Julianna et Henri n'avaient pas encore divorcé. Peu importe à quel point Annabelle et Henri s'aimaient, ce n'était qu'une relation honteuse.

Après avoir dit cela, Julianna se retourna et sortit de la salle privée.

Elle attendit quelques minutes à la porte du salon avant qu'Henri ne sorte.

Il a regardé Julianna profondément pendant un moment sans rien dire.

Soudain, quelqu'un passa devant eux. Sentant peut-être que l'atmosphère entre eux était un peu étrange, Henri s'enfonça après un bref instant dans les profondeurs du couloir sombre.

Julianna s'arrêta quelques secondes avant de le suivre.

Henri s'arrêta et alluma une cigarette du bout des doigts. Il regarda la flamme, mais ne fuma pas. "J'ai changé d'avis. L'accord de tout à l'heure ne compte pas."

Julianna fronça imperceptiblement les sourcils. "Qu'est-ce que tu veux dire?"

Henri souleva ses paupières et la regarda, les yeux dépourvus d'émotion. "Julianna, tu dois bien savoir que je déteste par-dessus tout être menacé. Je vais demander à mon avocat de rédiger une nouvelle convention de divorce. Ton père sera en sécurité en prison, mais tu repartiras sans rien."

Julianna laissa échapper un éclat de rire soudain en entendant les paroles d'Henri et pensa:"Est-ce parce qu'il détestait être menacé ou parce que cette personne était Annabelle?"

"Accord".

Julianna n'avait pas l'intention d'obtenir quoi que ce soit d'Henri. De plus, elle n'a pas examiné attentivement les termes de l'accord lorsqu'elle l'a signé.

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Bénédiction inattendue après le divorce