Roman Couronné de roses: Allure douce chapitre Chapitre 2

L'homme à côté du lit leva la main et tira doucement sur son col. Il montra la marque de morsure sur sa pomme d'Adam et dit:" Je peux comprendre que Mlle Legrand ait de mauvaises intentions à mon égard, mais ce n'est pas nécessaire de faire ça, n'est-ce pas?"

Diane leva les yeux en transe."?"

Elle avait de mauvaises intentions envers Steven?

Diane pensait inconsciemment à ce qui s'était passé lorsqu'elle étudiait.

Elle et Steven étudiaient dans le même lycée et la même université.

Qu'il s'agisse du lycée ou de l'université, du lycée Roseby ou de l'université de Talldol, Steven était une figure influente de l'école et était en effet très sympathique.

Au lycée, lorsqu'elle allait attendre Jérémie, elle le voyait aussi jouer au basket. À ce moment-là, Jérémie et Emilio Cobb sont revenus et l'ont vue assise là à regarder les autres jouer au basket. Emilio lui a également demandé si elle était également fascinée par Steven.

[Ce Steven est très célèbre. Il semble que toutes les filles de l’école l’apprécient. Diane, tu ne vas pas abandonner notre Jérémie et l'adorer pour toujours, n'est-ce pas?]

Qu'a dit Diane à ce moment-là?

Elle s'est assise sur le siège à côté du terrain et a regardé le garçon portant un maillot blanc sur le terrain de basket. Elle s'arrêta un instant, se retourna et sourit. Dit-elle," Comment est-ce possible. Je n'aime que Jérémie."

Voyant qu'elle était un peu distraite, Steven recula et s'appuya contre la table à côté d'elle. Ses jambes fines en pantalon croisées, il plissa les yeux et dit:" Diane."

" Euh... Oui." Diane reprit finalement ses esprits et hocha sérieusement la tête.

Elle pensait qu'il était normal que Steven pense ainsi. Après tout, il était si populaire depuis qu’il était enfant. Et hier soir, elle a trop bu et était trop ... enthousiaste.

Il était normal qu'il se méprenne.

" Je vais te dédommager."

" Comment vas-tu me dédommager?"

Les deux voix résonnaient en même temps. Diane s'arrêta légèrement et se redressa lentement du lit. En regardant la personne parfaite et noble penchée là-bas, elle dit prudemment:" M. Sherard, je vais vous acheter un nouvel ensemble de vêtements et vous offrir un repas, d'accord?"

C'était la première fois qu'elle rencontrait une telle situation. Elle ne savait vraiment pas comment le résoudre.

C'était déjà le meilleur plan qu'elle pouvait imaginer.

Chapitre 2 1

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Couronné de roses: Allure douce