Roman Découvrir les secrets de ma femme chapitre Chapitre 7

Après le déjeuner, tout le monde a discuté un moment. Abigail a enfin eu la chance de parler à Julien.

Comme Julien voulait boire de l'eau, Grâce alla lui en verser.

Avec un sourire éclatant, Abigail dit à julien , " julien , puis-je avoir ton numéro WhatsApp ?"

"Je suis désolé, mais je suis un homme marié. J'ai besoin de prendre mes distances avec toi pour éviter les malentendus," dit catégoriquement julien.

Grâce, qui versait de l'eau, faillit éclater de rire.

Elle s'est dit : "Cet homme est hilarant ! Je n'arrive pas à croire qu'il soit aussi bon comédien ! Il semble que la décision de se marier soit la bonne. Cela ne fait que quelques heures que nous avons reçu l'acte de mariage, et nous avons déjà énervé Abigail plusieurs fois. Rien que de penser à son visage contorsionné, je me sens bien. Je me fiche que les autres disent que je suis superficielle ou mesquine. Je suis en colère contre elle, alors je ne la laisserai pas s'en tirer si facilement !"

"Mais Julien, tu seras bientôt mon beau-frère. D'ici là, ne serions-nous pas une famille ? Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir nos numéros de téléphone respectifs ?" Intérieurement, Abigail se sentait irritée. Cependant, elle a laissé tomber sa fierté pour obtenir le numéro WhatsApp de Julien.

Abigail pensa : "Je n'aurai la chance de parler à Julien que si j'obtiens son numéro. En conversant avec lui, il apprendra à me connaître !"

"Un homme doit toujours se méfier de ses belles-sœurs. De nombreuses personnes ont fait des commentaires sur la relation entre un beau-frère et une belle-sœur. Je pense qu'il y a une raison à cela. Certaines belles-sœurs sont vraiment impudiques !" dit froidement Julien. Il était évident qu'il y avait un sens caché derrière ses paroles.

Pris au dépourvu par les paroles de Julien, le visage d'Abigail s'assombrit alors qu'elle regardait Grâce avec colère.

Abigail réfléchit : "Cette garce a dû lui parler de ce qui s'est passé entre Benjamin et moi. C'est une vraie fouineuse !"

Pendant ce temps, Samuel sourit en disant au revoir à Quentin. "M. Barton, merci pour votre hospitalité. Nous allons d'abord rentrer à la maison. Discutons des questions de mariage au téléphone."

"Bien-sûr." Quentin se leva pour les raccompagner.

Grâce les a suivis pour accompagner les membres de la famille Parks.

Après le départ des voitures de la famille Parks, les Barton sont retournés à la maison.

Immédiatement après être entré dans la maison, l'atmosphère est devenue bizarre.

Alors que Grâce montait les escaliers, Quentin a crié "Anne !"

Grâce se retourna et fixa Quentin.

"Je suis sûr que tu es au courant du mariage de convenance entre la famille Parks et la famille Barton", a déclaré Quentin.

"Donc?" Grâce regarda Quentin avec amusement.

Quentin a poursuivi : "Le plan était toujours que Julien et Abigail se marient. Même si tu as rencontré Julien par hasard à l'hôtel hier, tu dois laisser Abigail épouser Julien. Par conséquent, tu ne peux pas accepter le cadeau de fiançailles. Je veux que tu le donne à Abigail maintenant."

"Oncle Quentin, pourquoi n'en as tu pas parlé quand les membres de la famille Parks étaient là plus tôt ?" a rétorqué Grâce.

"Je ne veux pas t'embarrasser." La colère a commencé à monter chez Quentin.

"Oncle Quentin, tu n'as pas à t'inquiéter pour moi !"

Furieux, Quentin a demandé: "Envisages tu de t'approprier le cadeau de fiançailles?"

"Le cadeau de fiançailles vaut 300 millions de dollars. Je n'arrive pas à croire que Grâce veuille tout pour elle", pensa Quentin.

"La famille Parks m'a offert le cadeau de fiançailles. Qu'est-ce que tu veux dire par m'approprier ?" Grâce pensait que Quentin était ridicule.

Chapitre 7 1

Chapitre 7 2

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Découvrir les secrets de ma femme