Roman Embrasser les bébés pour l'amour de la mère chapitre Chapitre 7

L'homme est devenu blême en un instant.

Léo disait qu'il croirait son ex-femme.

Le cœur de l'homme battait la chamade. Il expliqua d'un ton faible:« M. Gatlin, nous ne disons absolument pas du mal de vous. M. Tinsley nous a tous invités ici. Sinon, nous ne rencontrerions jamais ce genre de...»

Claquement !

Léo brisa une bouteille de vin sur la tête de l'homme.

L'homme tomba au sol et se tordit de douleur.

« Es-tu sourd? Ou tu ne sais tout simplement pas ce que je veux dire?» Il n'y avait rien d'autre que de l'impatience sur le visage de Léo. Il regarda autour de lui et dit froidement:« Si tu es invité, profite de ta soirée. Jasper, regarde-les boire. Ils ne partiront pas tant que le restaurant ne sera pas fermé.»

Il attrapa ensuite la main de Marie et quitta la boîte avec elle.

Les hommes à l'intérieur de la boîte étaient tous abasourdis.

Le restaurant était ouvert 24 heures sur 24, ce qui signifiait qu'ils ne pourraient jamais en sortir.

Marie n'avait pas hésité, car Léo l'avait emmenée dans une boîte vide.

Il la plaqua contre le mur et son aura l'enveloppa. Marie n'a pas paniqué. Elle attrapa sa cravate et chuchota:« Mme Bexley aura le cœur brisé si elle voit ça. Un couple divorcé ravive l'amour perdu. Ça a l'air mignon, non?»

Léo regarda la femme. Elle était séduisante et fascinante, plus pure et innocente.

« Tu es vivante. Pourquoi as-tu falsifié ta mort? » Léo se pencha en avant avec de la colère plein les yeux. « Pourquoi es-tu revenu maintenant?»

Marie gloussa. « Qui es-tu pour m'interroger? Qu'est-ce que tu es? Mon ex-mari. Oh, vrai. Es-tu déçu de me voir en vie?»

Chapitre 7 1

Chapitre 7 2

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Embrasser les bébés pour l'amour de la mère