Roman HOMME INACCESSIBLE (Rimelia C) chapitre Chapitre 4203

Chapitre 4203

+10 Bonus

Ardouin n’osait pas non plus dire qu’il le remettrait à la justice. Cela permettrait certes à Alain de vivre, mais toutes les choses qu’il avait faites seraient complètement dévoilées.

À ce moment–là, la réputation des Brunelle serait entachée, et les Brunelle seraient même le cible des critiques aux États–Unis.

Alors, pour Ardouin, quel que soit son choix, il y aurait un prix insupportable à payer…

Clément a vu son hésitatión et a dit d’une voix froide :

– Puisque tu n’eses pas le dire, alors ne le dis pas.

Clément a regardé Sétrien et lui a demandé :

-T’es l’ancien chef de la famille Brunelle, je te demande, que penses–tu de cette affaire, comment devrait–elle être gérée ?

À ce moment–là, Sétrien était lui aussi très hésitant.

Ses pensées et celles d’Ardouin étaient fondamentalement les mêmes.

Il ne pouvait ni tuer Alain, ni lui pardonner facilement, et les choses qu’Alain avait faites ne pouvaient pas être rendues publiques.

Sétrien attachait beaucoup d’importance à l’honneur des Brunelle, après tout, c’était lui qui avait fait de la famille ce qu’elle était aujourd’hui, petit à petit. Alors, Sétrien a réfléchi et a dit :

  1. Clément, notre famille a une telle brute, c’est vraiment parce qu’on ne l’a pas bien discipliné… Je suis prêt à sortir dix milliards de dollars pour dédommager les familles de toutes les victimes, et quant à ce salaud, je demanderai à Gervais de lui briser les deux jambes et les deux mains. Nous l’enfermerons chez nous et le garderons comme un chien, il ne pourra jamais quitter les Brunelle de sa vie…

Clément a ricané:

– Quoi, tu veux encore le garder en vie?

Sétrien a aperçu l’air froid de Clément et il a paniqué !

Il a réalisé soudain qu’il venait de commettre une grave erreur.

Sétrien s’est dit :

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : HOMME INACCESSIBLE (Rimelia C)