Roman HOMME INACCESSIBLE (Rimelia C) chapitre Chapitre 4221

< Chapitre 4221

Chapitre 4221

Mais en si peu de temps, Périer et Bédéric ont tous les deux été rendus inutiles par Clément, et c’était vraiment un dommage important pour leur école d’arts martiaux.

En pensant à cela, Gervais a dit d’un ton amer:

  1. Clément, Périer et Bédéric sont tous les piliers de notre école d’arts martiaux, et je vous prie de leur faire grace… à partir d’aujourd’hui, je vous obeirai quoi que vous m’ordonniez! Clément gardait un visage de marbre et a dit :

Bon, trêve de bavardages, s’ils veulent vraiment que je fasse de la générosité avec eux deux, ils doivent se soumettre à mes conditions.

Entendant cela, Gervais a aussitôt dit :

Ben oui ! Quelles que soient les conditions, on essaiera de les remplir!

Clément a dit avec indifférence :

– Eh bien, c’est assez simple, il faut qu’ils rendent service au Dragon Noir pour trois ans et après ça, je les mettrai en liberté !

Entendant cela, Bédéric, à genoux, a dit sans réfléchir :

-Je veux ! Je veux bien ! Tant que M. Clément me débouche les méridiens, je suis tout à fait disposé à rendre service au Dragon Noir ! Clément a dit en souriant:

-En ce cas, fais tes valises ce soir et demain, Quentin fera t’envoyer en Syrie.

Bédéric s’est empressé de demander:

  1. Clément, je voudrais savoir si vous me débouchez les méridiens maintenant ou 3 ans plus tard?

– Mais si tu es un homme ordinaire, comment pourrais–tu servir le Dragon Noir ? a rétorqué Clément.

Entendant cela, Bédéric a immédiatement compris ce que Clément voulait dire et s’est écrié, tout excité :

– Merci beaucoup, M. Clément ! Rassurez–vous, je vais faire tout mon possible pour servir le Dragon Noir et je vais pas vous laisser tomber !

Clément a hoché la tête et lui a fait un petit geste de la main, disant

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : HOMME INACCESSIBLE (Rimelia C)