Roman Marié par erreur chapitre Chapitre 4

Valentine n’a pas pu faire le lien entre Mélissa et la femme qui disait des gros mots avec moment-là.

Depuis le premier jour où elle est entrée dans la famille Sanchez et la première fois qu'elle a vu Mélissa, elle a senti que Mélissa était le genre de dame noble et généreuse, une demoiselle gentille et douce. Mais à ce moment-là ...

« Ça m’énerve vraiment ! J'ai si bien planifié les choses, j'ai fait boire de l'alcool à Maurice, et j'ai même appelé les journalistes tôt le lendemain matin pour qu'ils puissent nous prendre des photos, Maurice et moi, dans une même chambre et faire le vieux Monsieur Leroy m'accepter chez lui. Mais je me suis trompée de numéro de chambre. Et Valentine en a profité ! »

C'était donc la vérité, c'était le vrai visage de sa bonne sœur qui l’avait suppliée un instant auparavant.

Le cœur de Valentine a violemment tremblé, se sentant soudainement ridicule et triste.

C'était le bébé doux, gentil et attentionné dans l'esprit de Maurice.

C'était la douce et généreuse demoiselle aux yeux de tous.

C'était aussi la sœur qu'elle avait toujours respectée.

« Tu étais aussi stupide, comment t’es-tu trompée de chambre ! », a ditRoseline Tessier, la mère de Mélissa.

« Je l'ai fait uniquement pour ajouter au plaisir amoureux ! » Le ton de Mélissa est devenu impatient, « Que devons-nous faire ensuite ? Je ne veux pas la voir occuper la position de la jeune maîtresse de la famille Leroy, même pas pour une minute ! Maurice est à moi ! »

« C'est facile. Regarde comment Maurice était nerveux à ton égard tout à l'heure. Il divorcera immédiatement de cette fille sauvage si tu dis un mot ! » Jude avait l'air confiant.

Roseline a également souri avec fierté, « Ton père a raison. Maurice a été forcé de l'épouser par son père et c'est toi qu'il aime. Tant que tu le demandes, cette position de jeune maîtresse de la famille Leroy sera dans tes mains ! »

Mélissa a ricané avec dédain, « De quel droit cette garce a-t-elle de discuter avec moi ? Elle n'aurait pas pu entrer chez nous si sa moelle osseuse n'avait pas été compatible avec moi. Tu sais que je me sens mal à chaque fois que je l'appelle ma soeur ! »

Chapitre 4 1

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Marié par erreur