Roman Marié par erreur chapitre Chapitre 8

Quel spectacle merveilleux, il n'y avait vraiment pas la moindre faille.

C’était juste que Valentine ne s'attendait pas à ce que Mélissa soit aussi enceinte.

Mais serait-il un enfant de Maurice ?

Valentine s’est souvenue qu'il y avait trois mois, Mélissa avait conçu un piège, mais elle avait couché avec quelqu’un d’autre dans la mauvaise chambre, donc si elle était enceinte, le père de l'enfant était sujet à douter.

Valentine n’a tout de même pas pu nier que Maurice avait couché avec cette femme toutes les nuits.

En pensant à cela, la douleur mordante s'est répandue dans son cœur.

Cependant, cette douleur n'était pas du tout comparable du moment où Maurice a tendrement tenu Mélissa dans ses bras.

Mélissa s'est couverte les joues, pleurant à chaudes larmes.

« Maurice, ne blâme pas Valentine, c'est ma faute. Je n'aurais pas dû tomber amoureux de toi, mais j'espère que tu pourras la persuader de ne pas blesser notre bébé... »

En mentionnant le bébé, Valentine a clairement vu un changement d'expression de Maurice.

Il a brusquement levé ses sourcils durs, et ce regard froid était comme un couteau de glace tirant férocement.

« Valentine Sanchez ! »

Il était furieux.

Il ne l'avait jamais appelé doucement ou calmement, chaque fois avec une haine et une colère intenses.

« Elle m'a forcée. » Valentine a lutté pour se maintenir sur le point de l'effondrement, « Maurice, ne la laisse pas te tromper. Cette femme n'est pas du tout comme ce que tu vois, elle... »

« Tais-toi ! » Il l’a interrompue d'une voix froide avec un air très dangereux entre sa voix basse et charmante, « Tu viens de frapper Mélissa ? »

Valentine a mordu ses lèvres sèches, « Oui. »

Chapitre 8 1

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Marié par erreur