Roman Pas de retour en arrière chapitre Chapitre 7

Jeanne voulait un hôtel bon marché pour deux raisons : la première était d'économiser de l'argent et la seconde était de dissimuler sa position aux autres. Elle ne voulait pas séjourner dans un hôtel qui exigeait l'enregistrement d'une pièce d'identité, car si elle le faisait, cela ne ferait aucune différence qu'elle porte un masque et un chapeau, car sa photo et d'autres informations personnelles seraient déjà révélées au grand jour. Elle ne voulait pas prendre ce risque.

Le chauffeur, un chauffeur de taxi expérimenté, connaissait très bien les environs. Alors qu'il réfléchit à la manière de se rendre à l'hôtel, une expression de perplexité s'affiche rapidement sur son visage.

"Excusez-moi, mademoiselle, vous venez de descendre du sommet de la montagne ? N'est-ce pas la villa de la famille Fowler ? Vous me semblez un peu familière, comme si je vous avais déjà vue quelque part..." dit le chauffeur en essayant de comprendre.

Pendant qu'il parle, la radio reprend sa discussion sur la famille Fowler et l'identité de la véritable héritière, Jeanne.

"Je ne suis pas l'héritière de la famille Fowler. Je n'ai aucun lien avec eux," déclara froidement Jeanne.

Le chauffeur se gratta la tête, gêné. "Je suis désolé, mademoiselle, mais aujourd'hui, il y a trop de commérages sur la famille Fowler..."

"C'est bon," dit Jeanne en agitant la main.

Bientôt, Jeanne arrive à un hôtel proche, paie le prix de la course et s'installe dans une chambre.

Jeanne jeta ses sacs sur le côté et sortit son téléphone portable, composant un numéro. "Le vaste ciel est mon amour, les fleurs s'épanouissent sur le flanc de la montagne" commença à jouer la sonnerie,

La voix excitée de quelqu'un se fait entendre : "Queen ! Oui, je viens de recevoir votre appel. Oh, mon Dieu ! Tu as dit que tu quittais le Darknet, et je ne pensais pas que tu reviendrais."

Jeanne a enlevé le téléphone parce qu'elle semblait savoir que la personne à l'autre bout du fil serait tellement excitée et bruyante.

Puis, après réflexion, elle a dit : "André, je suis désolée, mais j'ai vraiment besoin d'argent et je cherche un emploi."

André s'exclame à l'autre bout du fil : "Tu reviens ? Oh, mon Dieu ! Le Darknet va trembler à cette nouvelle ! Queen, avec ton statut et ta réputation, tu ne devrais pas avoir de mal à trouver du travail. Attendez-moi !"

Après avoir dit cela, André a raccroché le téléphone.

Jeanne sort son ordinateur portable de son sac et entre son nom d'utilisateur et son mot de passe sur un site web inconnu.

Une vieille porte en bronze ornée d'un crâne rouge sang apparaît sur l'écran, et une voix rauque d'extraterrestre dit : "Bon retour, Reine."

"Je suis de retour..." murmura Jeanne pour elle-même. Elle ne pensait pas avoir la chance d'ouvrir à nouveau ce site Web.

Le Darknet, comme son nom l'indique, est un site web souterrain qui relie le monde entier. C'était un endroit où les gens postaient souvent des tâches illégales telles que des ventes aux enchères sur le marché noir, des assassinats et du piratage informatique.

Sur le Darknet, il existe des tâches auxquelles la plupart des gens n'auraient jamais pensé, et les gens peuvent y trouver tout ce qu'ils veulent.

Pour entrer dans le Darknet et devenir parrain, il faut être qualifié et avoir suffisamment d'argent et de pouvoir. Ils ne pouvaient pas entrer dans le réseau s'ils n'avaient ni l'un ni l'autre de ces éléments.

Pour obtenir leur identifiant et leur mot de passe, ils devaient passer un test de compétences effectué par les administrateurs du Darknet. Par conséquent, les personnes qui pouvaient entrer dans le Darknet pour y accomplir des tâches étaient toutes extraordinaires d'une manière ou d'une autre.

Jeanne était l'une d'entre elles. Connue simplement sous le nom de "Queen", elle était une pirate informatique légendaire qui régnait autrefois sur le Darknet.

Il y avait beaucoup d'agitation lorsque Jeanne s'est finalement connectée cette fois. Lorsqu'elle s'est remise en ligne, tout le monde l'a bombardée de messages lui demandant comment tout se passait et pourquoi elle était de retour.

Jeanne a ouvert son profil personnel et a changé sa signature de "AFK pour toujours" en "Retour à bord".

À cause de cette phrase, le Darknet a été plongé dans le chaos comme si un tremblement de terre majeur s'était produit.

Queen était de retour ! De nombreuses personnes se sont réjouies et ont sauté de joie à cette nouvelle car, pour elles, Queen était une déesse.

Queen a été la première personne à trouver un moyen de franchir le pare-feu impossible à briser de Meridonia et à le pirater. Les données du programme du pare-feu ont alors été réécrites.

Chapitre 7 1

Chapitre 7 2

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Pas de retour en arrière