Roman Des années chapitre Chapitre 17

Maybach vole dans la villa.

Clément fait irruption dans la villa.

Yune n'est pas dans le salon.

Yune n'est pas dans la chambre.

Ce n'est que lorsque Clément ouvre la porte de la salle audiovisuelle qu'il voit Yune. Il se précipite, prend la télécommande et éteint le film qui passe. Yune a fait tant de mauvaises choses, mais elle peut encore regarder le film si calmement à ce moment-là !

La salle audiovisuelle se tait.

Yune est panique et regarde l'homme qui la regarde avec des yeux froids : « Clément, tu es de retour, tu veux souper ? Je vais te le cuisiner. »

Clément attrape Yune, la soulève directement au-dessus de sa tête, puis la rejette vers le plancher. Yune est jetée directement au sol.

Après ce son lourd et étouffé, elle a les yeux brouillés.

Elle tout entière semble s'effondrer.

« Clément, qu'est-ce qui ne va pas chez toi ? Pourquoi m'as-tu fait ça ? » Yune se sent coupable quand elle vraiment demande.

Clément sait la vérité maintenant ?

Clément a enquêté sur Cholé ?

Cholé était mort, et il n'avait pas besoin d'enquêter pour une personne décédée.

Mais tant qu'elle pense que Clément s'est toujours intéressé au corps de Cholé, Yune n'est pas si calme.

« Enlève tes vêtements. » Clément marche sur le corps de Yune et la regarde froidement, souhaitant pouvoir mettre Yune en pièces.

Cette phrase, si avant, Yune doit prendre un air timide, puis se déshabille docilement.

Car, elle est heureuse de se déshabiller pour Clément, elle a hâte de se déshabiller pour lui, et elle veut juste profiter de la sensation lubrique d'être une femme sous lui.

Mais à ce moment-là, face au regard glacial de Clément, Yune n'a pas du tout envie de se déshabiller.

« Clément...» L'esprit de Yune continue de tourner, elle sent que même si Clément savait quelque chose, pour qu'elle 'donne' son foie, elle ne devrait pas être traitée très extrêmement. En pensant à ça , elle dit directement : « Ma cicatrice est si laide...»

Elle rappelle intentionnellement à Clément qu'elle a des cicatrices sur son corps et que ses cicatrices sont pour lui.

Elle lui a fait don de son foie.

« Cicatrice ? C'est une cicatrice que tu as faite exprès. » Yune est toujours en train de se couvrir, sans se déshabiller. Dès qu'il se penche, Clément arrache ses vêtements.

Il y a des bruits de déchirure.

Les mots de Clément tout à l'heure lui ont fait démarrer toutes sortes d'associations.

Il a dit qu'elle avait fait la cicatrice exprès, est-ce qu'il savait déjà qu'elle ne lui avait pas donné son foie ?

Elle doit être calme.

Elle doit avoir cet homme.

Chaque fois qu'elle voit son beau visage, elle sent qu'elle aime fort cet homme.

« Clément, je ne comprends pas de quoi tu parles, ça fait mal, et... encore froid...»

« Ça fait mal ? » ricane Clément. « Tu ne m'as pas encore dit la vérité ? Dis-moi, qui a donné mon foie ? »

En entendant cela, Yune est complètement paniquée, mais elle ne veut toujours pas admettre la vérité. Si oui, tous ses efforts seraient vains, et que Clément ne l'épouserait plus jamais.

Oui, Clément voulait l'épouser car il pensait que Yune a fait don de son foie. Pensant la robe de mariée, peut-être qu'elle était déjà prête et qu'elle était en train de se faire héliporter, Yune ne veut pas abandonner .

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Des années