Roman Des années chapitre Chapitre 42

Cette nuit-là, Niki n'arrêtait pas d'appeler papa, l'appelant toujours.

Les trois adultes n'évoquent pas le passé devant l'enfant.

Cholé ne le dit pas, et Clément ne le dit pas.

Pour lui, c'est en fait un tabou.

En se couchant, Niki insiste pour que Clément couche avec elle.

La petit fille est très sage, elle s'allonge sur le lit, recouvre la couette, écoute l'histoire de Clément et s'endort.

Carey est parti.

C'est Cholé qui l'a escorté en bas.

Clément n'a pas arrêté.

Il baisse la tête et embrasse Niki avant de se lever et de partir.

En sortant de la chambre de Niki, les lumières de la chambre attenante sont allumées, Clément prend une profonde inspiration, puis pousse la porte.

« Tu n'entres pas. »

Clément regarde le dos en tremblant, son cœur se serre, il se précipite et la serre dans ses bras.

« Cholé... »

« Tu… tu me lâches. » Cholé se débat toujours.

Mais la force entre les hommes et les femmes n'est pas du tout comparable.

Commentaires

Les commentaires des lecteurs sur le roman : Des années